Compte-rendu : Le 10km du Parc Paysager à Saint-Nazaire

Une chouette team de happy runners ont pris le départ du 10km du Parc Paysager à Saint-Nazaire, Samedi 17 Février. 1 grande boucle de 3,33Km à répéter 3 fois ! Thierry et Juliette vous racontent leur course.

THIERRY

Un bon samedi de course à pied au bord de la mer…

Ça commence par un trajet en voiture et le plaisir de se retrouver avec Daniel, Richard, Juliette et Magali : 4 compétiteurs pour une supportrice/reporter photos. On ne voit pas le trajet passé évidemment : ça tchatche, ça rigole et HOP, on arrive. Temps magnifique : un ciel bleu AZUL. On est vite dans l’ambiance de la course. La course des 5 km vient de partir, le temps de reconnaître Vincent qu’on trouvera à l’arrivée plus tard et qui nous confirmera sa 12éme place. On prend nos dossards. On récupère au passage Olivier et c’est le club des 5 qui se reforme et part à l’échauffement. Chacun annonce sa stratégie, je cours avec Olivier pour tenter d’enfin descendre sous la barre des 44 minutes, Juliette a décidé de ne pas forcer et de courir à la sensation, Richard n’annonce pas de temps mais on est tous content qu’il soit là en essayant de ne pas trop maltraiter une cheville capricieuse et Daniel, dans l’attente du recrutement d’un coach mental, choisit d’improviser et de s’adapter en fonction des circonstances de la course.

On rejoint la foule des participants sur la ligne de départ et GO, c’est parti.

Olivier part devant comme une flèche. Je le laisse partir, 4m14s au premier kilo, c’est déjà énorme pour moi et comme j’ai toujours tendance à être généreux au départ, j’essaye de ne pas être trop dispendieux. J’ai eu le temps de faire tous les calculs du monde avant le départ. Pour moi c’est, 14m30s par tour de 3k3333333m. Je me suis fixé un petit 4m20s de moyenne que je n’ai pas tenu la semaine dernière sur le 10km d’Orvault. Je suis légèrement en retard à la fin du premier tour. J’ai aperçu Olivier sur le front de mer sur la partie en contresens. Il est en forme et je ne suis pas prêt de le revoir.  

Au 2éme tour, les choses se gâtent, les jambes sont lourdes et la seule petite bosse du parcours me semble plus pentue. Je suis repris par Frédérique, qui m’invite à la suivre et à m’accrocher : plus facile à dire qu’à faire. Elle s’éloigne et me voilà dans le 3éme tour : j’ai du retard mais rien de catastrophique. Je choisis de temporiser durant le 7éme kilo pour essayer d’en garder pour la fin. C’est toujours sur les 2 derniers kilos que tu vois si tu es vraiment bien.

En général, si tu commences à te faire doubler, ce n’est pas bon signe. C’est un peu ce qui m’arrive jusqu’à ce que je me fasse doubler par une concurrente avec un cuissard vert. Je ne sais pas ce qui se passe mais elle me semble petite cette concurrente et je n’apprécie pas beaucoup la vitesse à laquelle elle me double. Foutu pour foutu, j’allonge la foulée, j’augmente le rythme et je lui emboîte le pas jusqu’à moins d’1km de l’arrivée. J’aperçois la ligne après le prochain virage, 44 minutes déjà affichées à ma montre mais je peux encore espérer battre mon record perso. Je donne tout et me voilà avec un nouveau record pour 2 secondes de mieux : 44m48s. Mais devinez qui arrive sur  mes talons à moins de 10 secondes ? Si je vous dis, sans forcer et à la sensation : vous avez surement déjà reconnu Juliette.

On attend tout le monde sur la ligne, on refait la course devant une bière et une crêpe et c’est déjà l’heure de laisser le bord de mer derrière nous : c’était un bon samedi de course à pied au bord de la mer…

JULIETTE

Ah quel plaisir de ne pas devoir à se lever à 7h pour prendre le départ d’une couse mais de profiter d’une petite grass’mat pour bien se reposer ! 12h50, Richard passe me prendre en voiture et nous discutons de notre « stratégie » de ce 10km. En ce qui me concerne, pas de pression, cette course me servira de voir un peu où j’en suis ! 

14h, nous arrivons sur place, et nous avons tout juste le temps d’encourager Vincent qui entame la deuxième boucle de son 5km. Nous récupérons les dossards, un petit tour au pipi room et nous partons nous échauffer. Quelques gammes, quelques accélérations et nous sommes chauds ! Nous essayons de nous faufiler parmi les 800 coureurs qui prennent le départ et c’est parti ! Je pars tout doucement en laissant filer Richard, Thierry et Olivier devant moi. Quant à Dan, je me demande où il est ! Après 500 mètres, je dépasse Richard tout en lui glissant un petit mot d’encouragement. Puis je continue ma route sur un rythme de 4.30.  Ca y est, une boucle de terminée ! Et étonnement, je me sens vraiment bien. Je commence à sentir les bénéficies de ma semaine de skating à gravir les cols d’Alpes du Sud ! Alors je décide de laisser mes jambes dérouler sur un rythme de 4;25. 

Sur le bord de mer, je croise Magali et j’encourage Dan et Richard. Puis, j’en profite pour faire quelques rencontres le temps de la course. Un certain homme sera étonné que j’arrive à encourager mes camarades et à courir à ce rythme.

Pas normal la nana ! Je décide alors de m’imprégner de ce rtyhme mais mes jambes ont envie d’aller plus vite, je décide alors de laisser mes jambes parler avant de passer devant la speaker qui s’étonnera de ma foulée au 2ème tour ! 

Ca y est, j’entame la 3ème boucle et qui c’est que je vois au loin, Thierry, avec son tee-shirt bleu ! Je décide de le garder en ligne de mire. Plus l’arrivée approche, plus je me rapproche de lui. A 1km de l’arrivée, seulement 5 coureurs nous séparent. Je voudrais aller le raccrocher pour qu’on puisse terminer ensemble mais il a décidé d’accélérer. J’en profite de même !

Ma montre sonne le 10ème kilomètre à une centaine de mètres de l’arrivée.. Euhhhhh.. Allez, je ne me déconcentre pas et je continue à fond avec ma plus grande foulée !

Ca y est je passe l’arche d’arrivée, 44;54 à ma montre et un nouveau record, tout en sachant que ma montre m’affiche que j’ai couru le 10km en 44;20 avec une moyenne de 4;26 ! Mais on va dire que j’ai fait 44;54 ! Gardons le chrono officiel ! 

S’en suivra par la suite l’arrivée de Dan puis de Richard. On échangera sur nos impressions de la course autour…d’une bonne bière ! 

Allez rendez-vous très vite pour de nouvelles aventures ! 

No Comments

Leave a Comment